vendredi 28 novembre 2014

De Yiwu à Madrid ... plus de 10 000 kilomètres en train !

    Le 18 novembre 2014, un train de marchandise transportant plus de 80 containers est parti de Yiwu, une ville à l'est de la Chine pour rejoindre Madrid. Ce train aura traversé respectivement la Chine, le Kazakhstan, la Russie, l'Ukraine, puis la Pologne, l'Allemagne, la France puis enfin l'Espagne. Il s'agit du trajet en train le plus long du monde avec plus de 10.000 kilomètres parcourus.




lundi 29 septembre 2014

Le Club Ferroviaire de Bondy ( 3 )

   Encore une nouvelle Vidéo du Club de Bondy. On peut y voir ma 231 E Rivarossi du dépôt de la Chapelle en pleine action et quelques rames suisses de qualité !


dimanche 28 septembre 2014

Le Club Ferroviaire de Bondy ( 2 )

   Voici une nouvelle Vidéo du Club de Bondy. Parmi les rames proposées, j'ai tenté un long convoi marchandise avec la CC 65500 startrain, les 24 wagons proposés par le coffret minitrix ( ref : 15655 ) et le wagon de fin de convoi fleischmann pour sécuriser ma rame.







mercredi 3 septembre 2014

Le Club Ferroviaire de Bondy

   Ayant récemment fait mes débuts au Club ferroviaire de Bondy, je ne peux m’empêcher de publier quelques photos et vidéos de cette première journée passée sur le grand réseau. Sur la vidéo, on peut voir mon ABJ 1 Nord ( Mabar ) ainsi que la nouvelle CC 65500 ( Startrain ) qui tire fièrement sa  rame de minéraliers ( Minitrix ).


lundi 25 août 2014

Sauvegardons nos caravelles !

   Il y a quelques années, j'ai eu la chance de faire l'acquisition d'un EAD Transmondia. Celui-ci a fait l'objet d'une vilaine chute, heureusement sans gravité, mais celle-ci aurait pu sérieusement endommager les caisses plastiques de la machine et de sa remorque. En effet, le point noir de la fabrication reste la conception des boites de rangement. A chaque ouverture et fermeture, le " stress " de laisser échapper un élément reste présent, et il est préférable de se positionner à une table pour éviter que l'EAD ne tombe de trop haut. Pour ne plus vivre cette malheureuse mésaventure, j'ai décide d’élaborer de nouvelles boites pour ma Caravelle.

   J'ai tout d'abord récupéré une plaque de mousse synthétique ( ayant servi à l'origine de bourrage pour une housse de tablette tactile ), puis deux vieilles boites pour voiture Romilly de la marque Minitrix.


On vérifie que le gabarit des éléments convient au format proposé par les boites Minitrix


On tapisse celles-ci avec des fragments de mousse soigneusement découpés et fixés avec deux points de colle


On peut maintenant installer les éléments de la caravelle, et au revoir le " stress " lors de la prochaine ouverture !


dimanche 24 août 2014

Exposition RMB Gennevilliers les 13 et 14 septembre 2014

   Retour des vacances et les premières expositions pointent à l'horizon, avec un premier rendez-vous à Gennevilliers les 13 et 14 Septembre 2014. Plus d'une vingtaine de réseaux seront exposés ainsi qu'une longue liste d'artisans et commerçants.

Salle des fêtes de Gennevilliers,
Samedi 13h30-19h, Dimanche 10h - 18h30
Tarif : 5 euros / réduit pour les - 12 ans

mardi 15 juillet 2014

1800 Model n° 1801 ( de 1881 )

   Cette locomotive à vapeur, construite en 1881 en Angleterre, a été importée au Japon pour être utilisée sur la ligne principale de Tokaido entre Kyoto et Otsu. Il a été ensuite vendue en 1929, puis en 1941 a commencé a servir comme locomotive de triage et de marchandises. 

   Cet exemplaire a rejoint le musée des transports d'Osaka en 1964, et a retrouvé sa livrée d'origine en 1993.










vendredi 27 juin 2014

7100 type Yoshitsune (1880)

   Cette locomotive a été fabriquée en 1880 aux États-Unis et importée au Japon pour être utilisée sur la première ligne de chemin de fer du Hokkaido. Elle est devenue le modèle 7100 lorsque celui ci fut repris par le gouvernement japonais. Cette machine à vapeur reflète un style typiquement américain, et contraste avec le grand nombre de locomotives qui ont été ensuite importées d'Europe.






mercredi 18 juin 2014

Le Mondial du Modelisme 2014, c'est demain !



   Dès demain, débute le mondial du Modélisme au parc des expositions de Paris, porte de Versailles. Comme d'habitude, le salon sera découpé par univers, aeromodélisme, automodélisme, modélisme naval et modélisme ferroviaire, autant dire qu'il y en aura pour tous les goûts, avec une bourse aux collectionneurs samedi et dimanche.

ouvert de 10h à 19h les 19, 20, 21 et 22 juin 2014
tarif plein : 12 euros
tarif groupe ( +10 personnes )  : 10 euros
tarif réduit ( de 6 à 15 ans ) : 6 euros
gratuit pour les enfants de - de 6 ans

Parc des Expositions de Paris 
porte de Versailles, Hall 1

 http://www.mondial-modelisme.com/

vendredi 13 juin 2014

Disneyland Railroad

   Le Parc Disneyland Paris est équipé d'un chemin de fer qui l'entoure. Sur ce réseau circulent quatre locomotives à vapeurs de type 4-4-0 ( standard américain, soit 2 essieux porteurs à l'avant, puis 2 essieux moteurs ). Tous ces trains sont des répliques à l’échelle de 5/8ème des trains de passagers qui circulaient aux États-Unis au début du vingtième siècle.


   Sur une voie de 3 pieds ( 0.914 m ), la voie dite métrique américaine, les locomotives chauffent la vapeur non pas au charbon mais plutôt avec du fioul. Elles desservent les quatre principales gares du parcours qui sont Main Street Station, Frontierland Depot, Fantasyland Station et Discoveryland Station, à une vitesse d'environ 30 kilomètres par heure.


Les différents trains


   Le W.F Cody ( n°1 ) avec sa locomotive semblable aux machines de la Central Pacific Railroad des années 1880.  Les voitures, de conception typiquement western, sont inspirées de celles construites par le Denver&Rio Grande Railroad.

   Le C.K. Holliday ( n°2 ) est une réplique plus moderne des locomotives de grandes lignes du début des années 1900. Construite dans le souci de concilier grâce et rapidité, cette machine est l’exemple même des locomotives de cette époque. Les vacanciers empruntaient souvent ces trains sur les lignes luxueuses américaines pour aller séjourner dans les grands hôtels de la côte est.


   Le G.Washington ( n°3 ) baptisé également locomotive " présidentielle " ressemble aux machines utilisées par les politiciens à la fin des années 1860. En effet, les campagnes électorales étaient menées ainsi à travers le pays à partir des wagons de queue.


   Eurêka ( n°4 ) est le dernier modèle mis en service quelques mois après l'ouverture du parc. Les Wagons de ce train portent les noms de villes de la côté ouest des États-Unis, Los Angeles, Monterey, Sacramento, San Diego et San Francisco.


Notons également la présence d'un tramway à cheval sur Main Street. ( celui ci est donc tiré par un cheval )







mardi 3 juin 2014

Ah ! les Crocodiles !

   
   Ce dispositif a été inventé en 1872 par la Compagnie des chemins de fer du Nord, grâce aux ingénieurs Lartigue et Forest. Il a pour but de renforcer la vigilance des agents de conduite et la sécurité de circulation des trains.

   De forme allongée, le crocodile se dispose entre les deux rails de la voie. Au passage d'un train, une brosse disposée sous le châssis de la locomotive vient frotter sur celui-ci. Cette action déclenche dans la cabine de conduite une sonnerie qui annonce au conducteur le franchissement d'un signal. Ce dispositif équipe la plupart des signaux ( carrés, sémaphores, avertissement, ralentissement… ) et la sonnerie est différente selon l'état des signaux franchis, qu'ils soient ouverts ou fermés.


Un signal équipé de son crocodile en gare de Noisy-le-sec




samedi 24 mai 2014

Japon, 230 No. 233


   La 230 est une locomotive-tender construite à partir de 1903 par la Train Manufacturing Company au Japon. Cette société a été fondée dans le but de développer la production nationale des locomotives à vapeur et la 230 est en fait son tout premier modèle. La dénomination des locomotives étant différente au Japon, le modèle 230 n'est pas une  " Ten wheel " ( 2 essieux porteurs à l'avant, 3 essieux moteurs, en codification européenne ), mais plutôt une 2-4-2 ( un essieu porteur à l'avant, deux essieux moteurs puis un autre essieu porteur à l’arrière, en codification Whyte à l’américaine ).

   Pendant près de 20 ans, cette 230 No. 233 a été utilisée comme locomotive de ligne pour être ensuite transformée en locomotive de manœuvre. A sa réforme, elle a été restaurée dans son état d'origine, elle est maintenant exposée au musée des Transports d'Osaka.











vendredi 16 mai 2014

Voyage sur une Super Pacific en 1911

   A une époque où tout va très vite, où presque tout est automatisé, où le simple fait d'appuyer sur un bouton peut déclencher une procédure complexe, on a beaucoup de mal à imaginer ce que pouvaient endurer quotidiennement les équipes de conduite d'une locomotive à vapeur. Voici donc ce récit à bord d'une Super Pacific en 1911.


Septembre 1911, Gare de Lille, 7h

 

   Après avoir changé de tenue dans un fourgon servant de cabinet de toilette, je découvre enfin " la jument noire " qui va assurer ce trajet Lille-Paris en 2 heures 57 minutes. Pendant quelques minutes, je pousse la pression, la machine prend peu à peu vie et le bruit de l'échappement de vapeur ressemble à la respiration lente d'un monstre d'acier. Le coup de sifflet annonçant le départ, je sens enfin la machine démarrer ...

   Malgré sa charge de plusieurs centaines de tonnes, la locomotive démarre vite. En passant sur les aiguillages à la sortie de la gare, ça secoue rudement ! Les vibrations sont loin d'être absorbées par les ressorts qui ne valent pas ceux des voitures attelées derrière nous. De plus le dandinement occasionné par le va et vient des bielles nous oblige à nous cramponner pour conserver l’équilibre.

   Nous arrivons en rase campagne et notre course continue de plus en plus rapidement. Un coup d’œil sur le tachymètre : 70, 75, puis 80 kilomètres à l'heure ! Le travail dans l'abri est difficile et pénible. Devant la fournaise du foyer qui nous aveugle et nous rôtit, il faut garder l'attention. Les signaux se succèdent rapidement, et il faut vérifier la vitesse, le graissage et surtout le niveau d'eau dans la chaudière. Pendant ce temps le chauffeur ne chôme pas. Sur ce parcours, il enfournera environ 2500 kg de charbon ! 

   On ne s’arrête qu'une minute à Douai, puis à Arras, cependant le chauffeur a tout juste le temps de visiter les bielles. Il vérifie également s'il n'y a pas eu d’échauffement anormal, et remplit les boites à graisses des roues. A Longueau, deux chauffeurs viennent nous aider, car pendant les 3 minutes d’arrêt, nous refaisons le plein d'eau et procédons à un nouveau graissage. Il faut également avancer le charbon du fond du tender vers le foyer, car la machine a déjà englouti plus de 1300 kilos de combustible ! Sans avoir un instant de repos, le coup de sifflet retentit et nous remontons à bord de la locomotive.


   Nous reprenons notre vitesse de croisière et à l’intérieur de l’abri le bruit est infernal. Il est impossible de se parler et c'est par le geste que nous devons nous comprendre. Le roulement sourd de la lourde masse qui glisse sur les rails est additionné au ronflement du foyer ainsi qu'aux chocs des pelletées de charbon. Parfois ce vacarme est entrecoupé par de stridents coups de sifflet. Nous franchissons maintenant Chantilly à 80 kilomètres à l'heure ...

   Paris approche et peu à peu l’atmosphère embrumée de la capitale apparait, la silhouette de la basilique du Sacré-Cœur se dessine au loin. Le chauffeur en profite pour faire un brin de toilette à la locomotive et m'aide à surveiller les très nombreux signaux à l'approche de la gare d'arrivée. 

   9h57, Paris, Gare du Nord, tout le monde descend ... !




vendredi 21 mars 2014

Model'Rail 2014 à Saint-Etienne



   L’association Model'Rail organise les 17 et 18 mai 2014, la 3ème édition de son exposition, qui a pour ambition de devenir l'une des plus belles manifestations de modélisme ferroviaire dans le sud-est de la France. Cette année l'exposition se déroule à la Salle Omnisports Plaine Achille à Saint-Étienne. 45 réseaux et environ 20 artisans et commerçants sont attendus.



Model'Rail 2014
Salle Omnisport Plaine Achille
Parc François Mitterand
31 boulevard Jules Janin, Saint-Etienne

Samedi 17 mai : 14h - 19h
Dimanche 18 mai : 10h - 18h

samedi 15 mars 2014

Japon, Shinkansen Série O

   Les Shinkansen Série O sont les premières rames électriques à grande vitesse exploitées au Japon. Mises en service en 1964 à l'occasion des Jeux Olympiques de Tokyo, elles comportaient à l'origine 12 voitures, toutes motrices. Ces premières rames électriques circulaient à une vitesse de pointe de 210 km/h. Très reconnaissables grâce à leur nez profilé, elles ont été retirées du service à la fin de l'année 2008.



lundi 10 mars 2014

Japon, EF52

   L'EF52 était une locomotive électrique japonaise, construite en 1928, utilisée pour les trains express voyageurs sur la ligne principale de Tokaido ( Tokyo-Kobe ). Elle est le fruit de la réflexion commune entre le Ministère des chemins de fer japonais et les entreprises privées. Plus tard, sont apparues les fameuses EF53, mais ne négligeons pas le rôle important joué par les EF52, premières locomotives électriques de grande envergure construites au Japon. Un exemplaire est fièrement exposé au Musée des transports d'Osaka, en voici quelques photos. 




( Photo d'époque, Google )





lundi 17 février 2014

Japon, KiHa 81 serie DMU

   Suite de la visite du Musée des Transports d'Osaka, en découvrant les rames KiHa 81 DMU ( Diesel Multiple Unit ). Construites en 1960, les rames KiHa 81 ont assuré pendant de nombreuses années les trains express au Japon et ont joué un grand rôle dans la modernisation du Pays. Elles ont été utilisées sur plusieurs parcours express : le Hatsukari  ( de Tokyo, gare de Ueno à Aomori ) de 1960 à 1968, le Inaho ( de Niigata à Sakata ), le Hitachi ( entre Tokyo, gare de Ueno à Iwaki dans la préfecture de Fukushima ), puis le Kuroshio.
 




vendredi 31 janvier 2014

Japon, Le Maglev

   J'ai eu le plaisir de partir cet automne au Japon, et j'ai profité de ce voyage pour faire un peu de tourisme ferroviaire. Première étape au musée des transports d'Osaka, où je découvre la technologie du Maglev  ( en anglais Magnetic Levitation ) ou train à sustentation magnétique ... le train du futur !

Le Principe

   Le Maglev est un train qui utilise les forces magnétiques pour se déplacer. En utilisant le phénomène de sustentation magnétique, la rame n'est donc pas en contact direct avec le rail mais plutôt en lévitation, ce qui permet de réduire les frottements et d'atteindre plus facilement des vitesses élevées. Aujourd'hui, très peu de lignes ferroviaires utilisent ce principe dans le monde, mais le Japon entend développer la technique pour réaliser une ligne commerciale reliant Tokyo et Osaka ( environ 400 kilomètres ) en seulement une heure !

Le ML500

   Le Japon démarre les recherches au début des années 60, ainsi différents prototypes et modèles de Maglev verront le jour. Le modèle exposé au musée des Transports d'Osaka est le ML500. Elaboré en 1977, il a atteint le 21 décembre 1979, la vitesse de 517 km/h sur la voie d'essai de Miyazaki.



Ci dessous, les bobines magnétiques qui maintiennent la rame en lévitation.





dimanche 26 janvier 2014

Les Mésaventures du Cévenol

Jeudi 16 Janvier 2014

   Suite à une avarie affectant le circuit d'air, l'une des deux rames assurant le Cévenol est stationnée en gare d'Alès. Ce problème affecte directement la fermeture automatique des portes. La SNCF programme une réparation pour le mercredi 22 janvier soit une attente d'environ une semaine ! Parallèlement, on apprend que la rame de réserve, garée en secours à Clermont-Ferrand, est inutilisable car non entretenue ! En conséquence, les voyageurs sont acheminés en X 73500 ( 80 places seulement ! ) ou en AGC créant des situations de sous-capacité, compensées par la location d'autocars supplémentaires.

Dimanche 19 Janvier 2014

   La SNCF est incapable de trouver un agent de conduite pour assurer une partie du parcours. Le Cévenol a donc roulé jusqu'à Arvant, où les voyageurs sont montés dans un bus les amenant jusqu'à la Bastide pour y reprendre un train !

Lundi 20 Janvier 2014

   Même problème que le Dimanche 19 janvier ... un TER a emmené les voyageurs de Nîmes vers la Bastide où un car a pris le relais pour Clermont-Ferrand. A l'arrivée, les voyageurs n'ont même pas pu attraper leurs correspondances. L’association des élus de défense du Cévenol dénonce ces épisodes fâcheux qui viennent noircir un peu plus le tableau de l’exploitation déplorable de cette ligne par la SNCF !

Le Cévenol à Alleyras en 2011 ( Wikipédia )



mardi 21 janvier 2014

Les photos de l'exposition de Modélisme Ferroviaire à Saint-Mandé 2014

   Voici un diaporama des photos prises lors de l'exposition de modélisme ferroviaire à Saint-Mandé les 18 et 19 Janvier 2014. Je vous souhaite un bon visionnage.


vendredi 17 janvier 2014

Photos de Pacific au dépôt Vapeur de Calais

   Voici trois vieilles photos de locomotives à vapeur de type Pacific. Ces clichés ont été pris au dépôt de Calais, par M. Louis Sart, cheminot à la compagnie du Nord, puis à la SNCF. Il a assuré la traction des grands rapides du Nord comme le légendaire Paris-Calais, plus connu sous le nom de Flèche d'Or !
  
   Sur cette première photo, on peut voir une magnifique Pacific ( locomotive de type 231, 2 essieux porteurs à l'avant, 3 grands essieux moteurs puis un essieu porteur à l’arrière sous la cabine de conduite ). Remarquons la porte de la boîte à fumée en Y, typique des machines à vapeur de la compagnie du Nord, ainsi que l’élégante livrée de la locomotive, avec le flanc des roues peint en blanc.


   Sur cette photo, M. Louis Sart ( le mécanicien, à droite ) et M. Marcel Pichon ( le chauffeur, à gauche ) prennent fièrement la pose sur cette belle 231 C 86. On devine bien la taille de ces monstres d'acier qu’étaient les Pacific de type C. Elles ont été utilisées du début des années 20, à la fin de la vapeur vers 1968 sur le réseau Nord de la France et aussi en Belgique. Elles pouvaient parcourir de longues distances car elles étaient équipées d'un tender type Nord de très grande capacité ( 37 mètres cubes d'eau et 8 tonnes de charbon ), soit le nécessaire pour couvrir la distance entre Paris et Lille.


   La 231 E 28 vire sur le pont tournant au dépôt de Calais avant d'effectuer son prochain service. Construites par André Chapelon, les 231 E ont été les seules machines à avoir surpassé les performances des 231 C sur le réseau Nord.


( Je remercie grandement Jeanine pour le prêt de ces photos. )

lundi 13 janvier 2014

Exposition de Modélisme Ferroviaire à Saint-Mandé, les 18 et 19 janvier 2014

   Le weekend des 18 et 19 janvier 2014, aura lieu à la mairie de Saint-Mandé, l'exposition annuelle de Modélisme Ferroviaire. Ce rendez-vous est à mon goût, l'exposition la plus agréable et la plus réussie que je connaisse, alors n’hésitez pas à vous déplacer à Saint-Mandé. Comme toujours beaucoup de N, avec la présence de Trécourt de Michel Étienne, l'Annexe de Pascal Gesell, les réseaux du Club de Provins, Le Phare Ar-Pacé de Philippe Delperdange ... Notons la présence du projet SceNic module, des modules T-Track ainsi que du réseau métrique de l'AFAN.

dimanche 5 janvier 2014

Unité Multiple de BB 63000

   Suite à quelques essais ratés de digitalisation, j'avais une caisse de BB 63000 Roco dont la platine avait rudement souffert. J'ai donc décidé de lui enlever son moteur pour pouvoir l'utiliser en UM (en Unité Multiple). Voici une vidéo de cette unité multiple suivie par quelques longs convois !



mercredi 1 janvier 2014

Une très belle Année 2014 !

 




   Le Blog de Nikko vous souhaite une très bonne et agréable Année 2014, pleine de projets et de surprises. Au plaisir de vous écrire !

Nicolas.