dimanche 23 juin 2013

Des trains qui partent en avance ... !

   
   Le jeudi 9 mai 2013, en raison de travaux sur les voies, le train Paris-Cherbourg de 12h10 est parti avec 45 minutes d'avance depuis la gare de Saint-Lazare, mais sans en avertir les usagers. Un oubli qui a également concerné les agents commerciaux qui vendaient toujours des billets pour ce train déjà parti. Néanmoins les passagers ont pu monter dans le train suivant de 13h03.

dimanche 16 juin 2013

La Vapeur du Trieux en 2013

    

   De Mai à Septembre 2013, la Vapeur du Trieux reprend du service avec une vieille locomotive à vapeur datant de 1913. Elle relie les 17 kilomètres entre Paimpol et Pontrieux à la vitesse de 30 km/h avec une halte au manoir de Traou Nez.

Plus d'informations et réservations :





mardi 11 juin 2013

La petite histoire du Train Bleu


   Il existait autrefois un train de luxe surnommé le train bleu ...


   Avant de créer l’Orient-Express en 1883, la Compagnie des Wagons-Lits avait lancé en 1866 le Calais - Méditerranée - Express. Ce train s’inscrivit rapidement dans les mémoires sous le nom de Train Bleu. Au départ de Calais, il desservait les gares de Paris, Dijon, Marseille, Toulon, Saint-Raphaël, Cannes, Juan-les-Pins, Antibes, Nice, Monaco, Monte-Carlo, Menton et terminait son voyage à Vintimille. En 1888, il fut rebaptisé Méditerranée Express et son terminus fut déplacé à San Remo en Italie. En 1922, de nouvelles voitures en acier bleu et or l’équipèrent et lui valurent le surnom de train bleu, qui deviendra officiel en 1947. Il était à l’époque exclusivement composé de voitures-lits, d’une voiture-restaurant et d’une voiture-bar. Tant ses aménagements prestigieux, son confort que sa clientèle le rendirent célèbre. A partir des années soixante, son parcours se réduisit au trajet Paris-Vintimille. Doté de nouvelles voitures en 1968, il perdit sa voiture-bar, et s’amenuisa peu à peu. Dans les années quatre-vingt, le service de restauration fut abandonné puis les luxueux wagons furent progressivement retirés. Le charme d’antan avait pratiquement disparu lorsqu’il entreprit son dernier voyage, le 9 décembre 2007. 





dimanche 2 juin 2013

Paris - New York en train ?

     L'idée d'un train reliant Paris et New York n'est pas nouvelle. En effet en 1905, le Tsar Nicolas avait déjà réfléchi à cette possibilité mais la Première Guerre Mondiale avait enterré le projet. Aujourd'hui cette folle idée est de nouveau à l'étude. Le principe serait de relier la Russie aux États-Unis via un tunnel qui passerait sous le détroit de Béring entre la Sibérie et l’Alaska. Le coût total du projet se porterait à 70 milliards d’euros dont 12 pour le tunnel qui sera deux fois plus long que celui sous la Manche. Cet aménagement a été pensé en premier lieu pour le transport de fret et le passage de la fibre optique. Mais à terme, le projet pourrait également permettre à des voyageurs de rejoindre New York en train depuis Paris d'ici 2030. Un voyage qui nécessiterait tout de même de passer 2 semaines dans les wagons avant d'atteindre la grosse pomme.