vendredi 26 avril 2013

Ouigo, we go ?

   Le premier train " lowcost " de la SNCF effectue, depuis le 2 avril 2013, des allers-retours quotidiens au départ de Marne-la-Vallée - Chessy ( en région parisienne ) , et à destination de Lyon Saint-Exupéry, Marseille Saint-Charles et Montpellier Saint-Roch, à une vitesse de 300 km/h. Au-delà d’être le premier train lowcost en France, Ouigo permet à la SNCF de se préparer à l’ouverture du marché à la concurrence en 2019.


   Ouigo dispose de quatre rames Duplex aménagées pour pouvoir transporter 20 % de passagers en plus par rapport aux TGV classiques. Ce gain en capacité est rendu possible essentiellement par moins d'espace pour les bagages, l'absence de première classe et de voiture-bar. Ces rames disposent d'une livrée spécifique dans les couleurs bleu-ciel.



jeudi 18 avril 2013

La SNCF à la recherche de 150 wagons

   La SNCF offre une prime de 80 euros à tout cheminot qui retrouvera l'un des 150 wagons oubliés sur le réseau ferré français.


   Égarés au cours des dernières années, ces wagons coûtent près d'un million d'euros par an à la compagnie. Non recensés au moment où leur utilisation a cessé, ils sont oubliés sur des lignes abandonnées ou dans des gares désaffectées. La SNCF propose ainsi une prime de 80,10 euros à chaque employé qui lui indiquera l'emplacement d'un de ses 150 wagons de marchandises. De ce fait, elle a communiqué leur numéro d'immatriculation ainsi que la date et le lieu où ils ont été aperçus pour la dernière fois.
La chasse est lancée !



jeudi 11 avril 2013

Le Mondial du Modélisme


   Longtemps incertain, le Mondial du Modélisme 2013 aura bien lieu, toujours à la Porte de Versailles mais cette fois ci, nous pouvons nous réjouir d'un retour dans le grand Hall n°1 du 6 au 9 juin 2013. J'en profite pour mettre en ligne mon modeste montage photos de l’édition 2012. Bon visionnage !






lundi 1 avril 2013

Des trains solaires en Belgique

   Depuis juin 2011, les trains qui effectuent la traversée d'Anvers, dans le nord de la Belgique circulent sur 25 kilomètres tout en étant alimentés grâce à l'énergie solaire. Cette innovation est possible grâce à l'installation de 16.000 panneaux solaires sur un tunnel ferroviaire.


   La société nationale des chemins de fer belges a fait installer plus de 16.000 panneaux solaires sur les 3,4 kilomètres du toit d'un tunnel qui emprunte la ligne à haute vitesse Paris-Amsterdam. L'énergie collectée par ces panneaux photovoltaïques permet l'alimentation des infrastructures, comme l'éclairage de la gare d'Anvers ou le fonctionnement des panneaux de signalisation, et de faire circuler les Thalys et les trains ordinaires de la ligne. Ces panneaux représentent une surface de 50 000 mètres carrés, soit environ 8 terrains de football, et vont produire 3 300 MWh, soit l'équivalent de la consommation annuelle moyenne d'électricité de près de 1 000 familles. L'installation devrait éviter le rejet de 47,3 millions de kilos de CO2 dans l'atmosphère sur une période de 20 ans, soit 2400 tonnes par an.